De la construction d’une économie souveraine, solidaire et écologique à la lutte contre le réchauffement climatique [...] les défis qui sont devant nous sont immenses. Ils n’exigeront pas seulement […] de parfaire nos modes de vie, de déplacement ou de production mais d’en inventer de nouveaux. Cette énergie radicalement créatrice, c’est celle de la deeptech. […] Si nous voulons nous relever de cette crise et y puiser l’énergie de nous réinventer, il est essentiel d’encourager ceux qui ont l’envie de faire, de créer leur start-up, de porter les idées qui éclosent dans un laboratoire et les accompagner jusqu’au quotidien du citoyen. […] Derrière chacun des 69 projets distingués cette année, il n’y a pas seulement une start-up en gestation, il y a une réponse, originale, à une question que se pose la société.

-
Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation


Le concours d’innovation i-lab c’est quoi ? 🤔


Le concours d’innovation i-lab est un concours national d'aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, impulsé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. En partenariat avec Bpifrance, il vise à faire émerger des entreprises Deep Tech françaises. Reconduit chaque année depuis son lancement en 1999, il se targue d’un double objectif :

💡 Déployer des projets entrepreneuriaux s’appuyant sur des technologies innovantes ;

👀 aider au transfert des résultats de la recherche vers le monde socio‑économique.

Il donne lieu à un accompagnement par un parrain, des financements (jusqu’à 60 % des dépenses éligibles, dans la limite de 600 000 €), des contacts, et une notoriété unanimement reconnue par les investisseurs. Depuis sa création, le dispositif a permis la création de 2 155 entreprises dont 30 qui ont fait l’objet d’une introduction en bourse. 💰


On fait comment pour participer… et gagner ? 🏆

Chaque candidat doit fournir les pièces suivantes :


📁 Un dossier papier qui comprend la présentation de l’équipe et du projet, la démonstration de sa faisabilité, le marché et les objectifs commerciaux, les avantages concurrentiels, la partie technique du projet et sa partie règlementaire/ juridique

📹 Une vidéo de 90 sec pour donner tout ce qu’on a de conviction et de force persuasive

💎 Un document financier avec les prévisions budgétaires et le plan de financement

Une présélection régionale est effectuée par Bpifrance et les secrétariats techniques régionaux (STR). Puis une expertise approfondie se penche sur le dossier de présentation et un entretien avec le candidat. Ouais, ça doit être flippant, mais si ça passe, le Secrétariat technique national (STN) peut décider de vous présenter au jury ! Chacun des dossiers est alors examiné par deux membres du jury. Les lauréats sont choisis d’après des critères précis :

💡 Caractère innovant et viable de la technologie

💸 Faisabilité économique du projet ;

🙋 motivation et capacité du candidat à s’impliquer dans le projet, à développer une entreprise, à diriger une équipe et à nouer des partenariats (y’a pas que nous qui jugeons au critère de la patataspirit !!)

✨ qualité et complémentarité de sa team ;

🧠 maîtrise de la propriété intellectuelle et des droits des tiers (notamment liberté d’exploitation).

Ce processus de sélection, long et draconien, amène à un taux de réussite global de 15 %. Les lauréats sont donc purement et simplement la crème de la crème !!

Les thématiques gagnantes 🏅

Le concours attribue des Grands Prix à des lauréats nationaux dont les projets s’inscrivent :

Soit dans l’une des thématiques des cinq Grands défis choisis par le Conseil de l’innovation :

🧡 Santé : améliorer les diagnostics médicaux grâce à l’IA

🤖 Sécuriser les systèmes fondés sur l’IA,

⚡ Développer le stockage de l’énergie haute densité pour une mobilité durable,

🚨 Cyber-sécurité : rendre nos systèmes durablement résilients aux cyber-attaques,

💊 Biomédicaments : améliorer les rendements et maîtriser les coûts de production.

Soit dans l’une des thématiques des stratégies d’accélération pour l’innovation engagées dans le cadre du quatrième programme d’investissements d’avenir (PIA4), dont certaines font partie des domaines de prédilection de Permis de bouger : l’enseignement numérique, la décarbonation de l’industrie, la réincorporation des matériaux recyclés, l’alimentation durable et favorable à la santé, les systèmes agricoles durables, les solutions pour la ville durable et les bâtiments innovants, la décarbonation des mobilités, les produits biosourcés, ou encore le verdissement du numérique.


Sélection PDB de la promo 2021 👑


Le 8 juillet dernier, le jury national a distingué 69 lauréats parmi les 399 candidatures éligibles au concours national. Permis de bouger vous en donne quelques exemples coups de cœur :

Backleaf (candidat : Yannick Lafue, lauréat d’un Grand Prix) se présente comme une solution de chauffage industriel éco-responsable via revêtements graphène, applicable à une large gamme d’équipements et d’industries (énergie, transport et bâtiment). L’efficacité du matériau permettra aux clients de réduire significativement leurs consommations d’énergies et leurs émissions de CO2. 💨

Biomemory (candidat : Erfane Arwani) propose un stockage des données numériques sur ADN. Cette molécule biologique permet de conserver des données dans un volume des milliards de fois plus petit que sur les supports actuels et sans aucun apport d’énergie au cours du temps. 🧬

Lixo (candidate : Marjorie Darcet) est une solution de caractérisation et de valorisation des déchets par IA. Grâce à un système de captation par caméras, d’analyses d’images par IA et d’un tableau de bord opérationnel, leur solution permet aux industriels de connaître, en direct et en continu, la composition des flux de déchets à traiter et d’identifier les meilleurs biais de valorisation (tri, recyclage, incinération, etc.). 🤖

Carboneo (candidat : Marc Robert) propose le recyclage du CO2 émis par les gros sites industriels (chimiques, pharmaceutiques, métallurgiques) par électrolyse. Le procédé utilise des énergies renouvelables et des matériaux abondants pour transformer le CO2 en dioxygène et monoxyde de carbone. Carboneo permettra à ces acteurs industriels de réduire leur empreinte carbone de 90 %. ⚗️

Retrouvez le palmarès entier ici, ça vaut le coup d’y jeter un oeil ! 👈

Lire aussi :

moka.care : prendre soin de la santé mentale des salariés 🧠❤️

May 6, 2021

Plateforme impact : la transparence impulsion !

July 6, 2021

RSE management : 8 leviers pour tout transformer 🏗️

June 28, 2021

7 projets de développement durable pour les non-écolos !

July 19, 2021