On rentre juste de nos vacances estivales. Pour nous elles ont été synonymes de farniente, repos, baignade et promenades à vélo. Et si on restait pour la rentrée dans l’ambiance décontractée et durable du deux roues ? 🚲


Du 16 au 22 septembre 2021 aura lieu la Semaine européenne de la mobilité. Le thème de cette année est : « sécurité et bonne santé avec les mobilités durables ».  On vous en dit un peu plus pour savoir comment participer et vous suggérer quelques idées d’actions à mettre en place. 


Les mobilités durables pour garder la forme 🏃💨


La santé est l’un des sujets majeurs du thème de cette année. Les transports, quand ils sont de courte durée (on ne parle évidemment pas des bouchons de 2 heures en voiture générateurs de stress !😤) peuvent influer de manière significative sur le bien-être des personnes.

Santé mentale 🧠


Deux axes principaux sont à déployer pour améliorer la santé mentale des citadins : une organisation intelligente des transports urbains et le développement de la mobilité active (marche, vélo).


De l’intérêt d’un bon maillage de transports urbains


Permettre aux gens de bouger engendre de nombreuses conséquences :

👋🏻 nouer et entretenir des relations avec d'autres personnes

💼 accéder à des opportunités professionnelles et éducatives

🏌🏻 se rendre à des activités ou des zones de loisirs (Les recherches établissent systématiquement des liens entre les espaces verts et la santé mentale)

👵🏻 mener un mode de vie actif pour les seniors au sein de leur communauté, et réduire les symptômes dépressifs et le sentiment de solitude. 

🤝 désengorger les banlieues et permettre la participation et l’intégration sociale


→ Des idées à copier !


💡 La « ville du quart d’heure » donne aux gens la possibilité de satisfaire leurs besoins essentiels à proximité de leur domicile. Ce concept parisien a pour but d’assurer une « transformation écologique » de la capitale dans un ensemble de quartiers. 


💡 La ville de Vitoria-Gasteiz, en Espagne, travaille depuis des décennies à la création de zones vertes dans son centre-ville et d'une ceinture verte autour de celui-ci. 98 % des habitants vivent à moins de 3 km de la ceinture verte. Celle-ci est devenue un lieu de biodiversité, mais aussi une destination récréative populaire, offrant un espace pour l'activité physique, les rassemblements sociaux et l'interaction avec la nature.


La mobilité active

La mobilité active réduit la dépression, l'anxiété et d'autres problèmes de santé mentale. Faire de l'exercice (marche, vélo) augmente la circulation sanguine, libère des endorphines et diminue le niveau de stress. 

En outre, ces modes de transport permettent de lutter contre la pollution sonore et atmosphérique générée par le trafic routier.



→ Des idées à copier !


💡 Bordeaux et Paris organisent mensuellement des journées sans voiture 


💡 Pour lutter contre la pollution sonore, le projet Phenomena propose différentes solutions : réduction de la vitesse dans des zones urbaines entières, utilisation de bâtiments commerciaux comme écrans antibruit, développement de modes de transport durables tels que marche, vélo, e-bus modernes à zéro déchet...


Santé physique 🏋️



Des études récentes de l'OMS estiment que 376 000 décès prématurés en Europe sont causés par la pollution aux particules fines. Un chiffre cependant divisé par deux depuis les 30 dernières années grâce au déploiement des solutions de mobilité active, de micromobilité (vélos, trottinettes électriques) et les espaces verts.


→ Des idées à copier !


💡 Copenhague et Amsterdam se sont engagées à remplacer l'ensemble de leur flotte de transports publics par des véhicules électriques d'ici 2030. 


💡 L'activité physique peut être encouragée en aménageant des zones urbaines vertes. Ces parcs permettent en outre de profiter de la nature et du soleil, contribuent à réduire la température des bâtiments en asphalte grâce à l’ombre des feuillages, réduisent les niveaux de CO2, constituent un habitat naturel pour les animaux et augmentent la valeur des biens fonciers environnants. 


Bouger en toute sécurité 🦺


La sécurité dans les transports, comme les mesures de sécurité pour les personnes à mobilité réduite, et la sécurité routière, est l’autre grand défi de la semaine européenne de la mobilité 2021. 

La sécurité des personnes en situation de handicap 🦽


Environ 15 % des personnes dans l'UE souffrent d'un handicap. C'est pourquoi la commission des transports du Parlement européen a identifié diverses difficultés rencontrées par ce public lorsqu'il emprunte les transports en commun. 


→ Des idées à copier !


💡 Vienne et son agence de transport « Wiener Linien » constituent un excellent exemple d'inclusion des personnes handicapées. Des activités de coopération ont été mises en place pour réunir des personnes à mobilité réduite, des personnes aveugles ou malvoyantes et des décideurs. De plus, des systèmes de revêtement de sol avec rainures et bosses aident les personnes malvoyantes à trouver le chemin le plus sûr et le plus rapide pour entrer dans les transports publics et en sortir. 


Renforcer la sécurité routière 🚦


Les cyclistes et les piétons sont sans doute les publics les plus vulnérables au trafic urbain. Une réglementation plus claire sur l’utilisation des trottinettes électriques devrait aussi faire l’objet d’un débat puisqu’elles posent une nouvelle problématique de sécurité en ville. 


→ Des idées à copier !


💡 Ljubljana est un excellent exemple de piétonnisation : 100 000m2 de zone piétonne. Ces efforts ont été accompagnés par la revitalisation des berges dans le centre-ville et par la construction de ponts piétons supplémentaires sur le fleuve.


💡 Pour éviter de bloquer l'accessibilité de certaines zones pour le trafic routier, des mesures d'infrastructure plus modestes peuvent aussi avoir un impact important sur la sécurité des piétons : îlots pour piétons, extensions de trottoirs, rétrécissement des routes, plantations.


Comment faire pour participer ?


Vous êtes une autorité locale, un établissement d'enseignement, une entreprise ou une  association ? Vous déployez ou souhaitez déployer tout au long de l’année des initiatives dans le domaine des transports écologiques, sûrs et durables ? Partagez votre expérience sur les réseaux sociaux et identifiez-vous auprès du site Internet de la campagne : www.mobility week.eu. 🌐


Si votre projet est exemplaire, vous aurez peut-être même la chance de recevoir un trophée pour votre travail dans le cadre de la campagne de la Semaine européenne de la mobilité. Votre action de mobilité pourrait être intégrée dans un webinaire au niveau européen et dans un concours sur les médias sociaux, afin de toucher un public encore plus large. 🤩🌍


Sans vouloir être mauvaise langue, la France a encore du boulot à faire ! À ce jour, nous avons 34 villes participantes, loin derrière nos amis autrichiens (337 projets), espagnols (346) hongrois (237), polonais (157). 


Si ça réveille pas un petit esprit de compét ça ! Go go go ! Montrez comment on sait bouger durable chez nous aussi ! 💪🏻🌱

Lire aussi :

Qu’est-ce que le réseau ANACT-ARACT ? 💬

April 30, 2021

Brin de causette avec Camille, fondatrice de Greendy Pact ♻️

May 7, 2021

Universités de l’économie de demain

August 16, 2021

La Ruche qui dit oui : le circuit court de la bonne bouffe

May 28, 2021