CĂ©lia Martin, fondatrice de papapoulemamacool, revient avec Permis de bouger sur son projet de crĂ©ation d’accessoires du quotidien cousus main, Ă©colo mais trendy, made in France et zĂ©ro dĂ©chet. 🌳

Papapoulemamacool c’est parti d’une prise de conscience Ă©cologique personnelle et d’une dĂ©marche familiale. Tu racontes ?

J’ai crĂ©Ă© la marque papapoulemamacool il y a 3 ans. J’avais un enfant en bas Ăąge, mais je ne voulais pas ĂȘtre dans une consommation excessive avec des cotons, des lingettes et couches jetables 
 J’ai commencĂ© Ă  coudre pour moi des articles qui me semblaient reprĂ©senter une alternative Ă©cologique Ă  tous ces consommables Ă  usage unique.

Pour l’éponge, c’est parti du mĂȘme constat personnel. J’étais dans ma cuisine et j’ai vu cette Ă©ponge qu’on jetait toutes les 3 semaines (on n'est pas hyper copain avec les microbes surtout quand on a un bĂ©bĂ©!). Ça me gĂȘnait vraiment de devoir jeter une Ă©ponge aussi souvent et d’avoir Ă  aller en grande surface faire les courses. C’est comme ça que j’ai crĂ©Ă© la premiĂšre Ă©ponge lavable. 💩

C’était pour mon usage, ma propre consommation. Ma belle-mĂšre Ă©tant Ă  la retraite et aimant la couture, je lui ai proposĂ© de coudre aussi. Le but c’était de l’occuper et de m’aider Ă  fabriquer nos produits maison. Comme elle avait du temps et qu’elle cousait beaucoup, nous avons commencĂ© Ă  constituer un petit stock. Alors j’ai proposĂ© Ă  d’autres familles mes produits. Puis nous avons participĂ© Ă  des marchĂ©s de NoĂ«l. C’est comme ça que ça s’est lancĂ©. 

Comment cette fabrication artisanale à usage personnel est-elle devenue une aventure entrepreneuriale ? 

À cĂŽtĂ© de papapoulemamacool, je suis aussi consultante en transformation digitale. Un jour j’ai participĂ© Ă  un hackathon. À l’origine, c’était pour aider des entrepreneuses Ă  trouver des idĂ©es, et il fallait pitcher. J’ai alors crĂ©Ă© le pitch Ă  propos de l’activitĂ© dĂ©marrĂ©e avec ma belle-mĂšre. Et en fait... j’ai gagnĂ© ce hackathon ! 😂

C’est Ă  ce moment-lĂ  que j’ai compris que je pouvais dĂ©velopper le projet en entreprise. Je me suis rendu compte que ce que je prenais au dĂ©part pour un hobby Ă©tait en fait dĂ©jĂ  un projet d’entrepreneuriat. Il fallait juste que je prenne confiance en moi.


Alors au final chez papapoulemamacool, qui coud, oĂč et pour qui ?

Aujourd’hui c’est moi qui couds. Je suis en train de dĂ©velopper en demandant l’appui d’un atelier de couture adossĂ© au mien. Mais toutes les idĂ©es sont de moi 😉
Deux choses m’importent plus que tout :

La premiĂšre, c’est que papapoulemamacool est une marque 100 % française et de qualitĂ©. đŸ„–đŸ’Ž
Non seulement mon atelier de confection est en France, Ă  Colombes, mais en plus c’est ma chaĂźne globale de production qui se fait en France : toutes mes matiĂšres premiĂšres seront d’ici quelques mois, françaises aussi. Beaucoup de tissus sont ecotex, mais le plus important pour moi ça reste le circuit court, pour favoriser les petits producteurs. Je veux du produit tissĂ© et imprimĂ© en France. 

La seconde, c’est que papapoulemamacool soit une marque dĂ©culpabilisante. Je ne veux pas rentrer dans le modĂšle du recyclĂ© moche, du produit Ă©colo fripĂ© dĂ©modĂ© et pas jojo. On peut avoir des motifs punchy, frais, sympas, jolis, et verts ! Je veux interpeller, montrer que ça peut ĂȘtre cool la dĂ©marche zĂ©ro dĂ©chet. 😎
De la mĂȘme maniĂšre, je veux vĂ©hiculer l’image d’une maman qui ne se promĂšne pas en survĂȘtement avec un lange qui sent le vomi de bĂ©bĂ©. Quand j’ai eu mon premier enfant, je voulais porter de belles choses et avoir de jolis accessoires aussi pour mon enfant, en dehors des motifs Winnie l’ourson industriels...


C’est quoi cette allusion à l’inclusion et l’#endogirls sur ton site internet ?

Ma belle-mĂšre a une polyarthrite. Ma mĂšre et moi avons de l’endomĂ©triose. Avec ce genre de maladie chronique, c’est compliquĂ© de travailler. Tu dois gĂ©rer ta douleur et tes rendez-vous mĂ©dicaux. C’est surtout pour ça que j’ai arrĂȘtĂ© de travailler en entreprise. Je voulais amĂ©nager mon propre emploi du temps en fonction de mes pĂ©riodes de douleurs et de soins. 

Je voudrais porter cette valeur forte d’inclusion : mĂȘme si tu as une maladie ou que tu es handicapĂ©.e, tu peux faire des projets, crĂ©er des choses, ĂȘtre douĂ©.e et aller loin. đŸ’Ș C’est aussi une des raisons pour lesquelles la personne que j’ai en stage est en fauteuil roulant, et qu’on fait travailler des ateliers de confection inclusifs. On donne la chance Ă  tout le monde. Ce n’est pas parce que tu as une maladie ou un handicap que tu es moins bien que les autres. Si tu bosses et si tu es bon, on gĂšrera pour que tu fasses au mieux avec ton individualitĂ©. 

C’est la mĂȘme idĂ©e avec l’inclusion fĂ©minine. Moi j’ai travaillĂ© dans des boĂźtes oĂč il y a beaucoup d’hommes. Dans le monde de l’entrepreneuriat, c’est pareil : les femmes sont moins reprĂ©sentĂ©es, c’est assez compliquĂ©. DĂšs que tu es une femme, que tu as des enfants ou que tu peux potentiellement en avoir, tu es un peu mise Ă  l’écart. Des portes se ferment. Moi je veux montrer qu’avec une rĂ©elle motivation et une envie de rĂ©ussir, les femmes se dĂ©brouillent trĂšs bien et peuvent crĂ©er de grandes choses. đŸ‹ïž

Quels sont les projets Ă  court terme pour papapoulemamacool ?

Je viens du monde digital. J’ai donc forcĂ©ment beaucoup dĂ©veloppĂ© la partie web. Papapoulemamacool est prĂ©sent sur les rĂ©seaux sociaux (Instagram, LinkedIn, Facebook). J’ai aussi un blog mais je n’ai pas assez de temps pour Ă©crire des articles rĂ©guliers. Je voudrais dĂ©velopper davantage ce blog pour faire rayonner des produits complĂ©mentaires aux miens : la brosse qui permet de frotter plus fort que notre Ă©ponge, le savon
 ✹

Je vais Ă©galement dĂ©velopper les Ă©ponges lavables grĂące au deuxiĂšme atelier de confection. C’est l’article qui se vend le plus, je suis d’ailleurs en dĂ©marche de dĂ©pĂŽt de brevet sur ce produit. Je vais augmenter leur production pour les rendre prĂ©sents dans des magasins bio, des entreprises.

Et enfin, je pense Ă  crĂ©er une collection homme. Je suis contente parce que dans ma clientĂšle j’ai 30 % d’hommes, ce qui correspond Ă  l’idĂ©e de la marque et Ă  l’esprit dans lequel j’ai lancĂ© l’entreprise ! đŸ‘©âœŠ

Lire aussi :

Le plastique c'est Evanesto fantastique đŸ€©

May 6, 2021

Comment comprendre la RSE ? đŸ™ŒđŸ»

March 28, 2021

Comment maintenir une dynamique RSE dans la durĂ©e ? đŸ€š

May 7, 2021

Mener une stratégie RSE en 7 étapes en 2021

July 26, 2021