Les projets de développement durable sont parfois boudés par une partie de la population non investie dans la thématique écolo. Ils préconisent la sobriété, la décroissance, le minimalisme, quand elle veut la consommation, la croissance et l’opulence. Heureusement des gens ingénieux, visionnaires et intelligents ont créé des projets innovants de développement durable qui sentent le frais, le jeune, le punchy, en alliant développement durable et plaisir. 

SOMMAIRE :

Introduction

Projets de développement durable exemple 1 : Gestion des déchets plastiques

Projet numéro 2 : la petite enfance

Projet numéro 3 : le transport aérien

Projet numéro 4 : la mode

Projet numéro 5 : l’industrie pharmaceutique

Projet de développement durable numéro 6 : la maison écolo

Projet numéro 7 : la pédagogie !


Introduction

Dans son livre Le bug humain,Sébastien Bohler explique que notre cerveau n’adhère que pour des projets qui rassasient notre besoin primaire de nourriture, de sexe et de pouvoir. C’est pourquoi le discours écologique a longtemps éloigné les foules. C’est aussi pour cette raison que le modèle économique a fonctionné sur la dichotomie performance économique/ capitalisme/ richesse versus performance sociale/ décroissance/ non rentabilité. 

Mais de plus en plus, des entreprises, conscientes des enjeux environnementaux d’un côté, pressées de l’autre par ses parties prenantes, ont pris une troisième voie : celle de la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Des projets de développement durable à la fois rentables, utiles et à impacts positifs, ont émergé. Ces projets sont portés par les entreprises engagées dans une démarche RSE, qui ont pressenti l’urgence à agir et invitent à l’âge de la conscience. 🚨🌱

Voici 7 exemples de projets de développement durable qui ne prônent pas le retour à la bougie ni au lavoir communal. 

Projets de développement durable exemple 1 : Gestion des déchets plastiques 🗑️

Le plastique est partout : emballages alimentaires, jouets des enfants, innovations médicales, mais aussi… dans la mer. Aïe. C’est là que le bât blesse. Le plastique n’est pas recyclé et il vit de longues années de sa belle et lente mort (700 ans pour se dégrader de façon naturelle 🥱). 

Pour résoudre le problème, il y a deux solutions : soit demander aux gens d’arrêter d’acheter du plastique, soit s’attaquer aux déchets en aval et trouver une solution de recyclage. Si vous ne vous sentez pas d’aller faire vos courses en vrac dans des sachets papier et des bocaux en verre, les projets de développement durable suivants devraient vous plaire :

  • Wakae recycle les déchets plastiques marins en les transformant en vêtements de sport. 🎽
  • La solution d’enzymes Evanesto de Carbiolice digère les plastiques pour les rendre compostables. ♻️
  • Le projet de développement durable ZEROPET permet de convertir jusqu'à 80 % des déchets plastiques PET (le polyéthylène des bouteilles d’eau) en PTA (acide téréphtalique purifié ou bioplastiques) 🧪


Projet numéro 2 : la petite enfance 👶

Vous pensez nous voir venir avec le sempiternel refrain des couches lavables ? Ne comptez pas sur nous pour taper sur la démarche des produits lavables dont nous avons vanté les mérites ici. Cependant, tout le monde n’est pas prêt (ni n’a le temps) de passer à l’entretien des couches / inserts / voiles de protection des couches lavables. 

En projet innovant de développement durable, nous donnons donc l’exemple de l’entreprise Tidoo. Fortement engagés dans la RSE, cités en exemple dans L’entreprise responsable et vivante de Louise Browaeys, Kilian O’Neil et Geoffroy Blondel de Joigny proposent des couches et des produits de soins pour bébé écologiques, sans aucun ingrédient controversé, et certifiés bio. Les couches Tidoo, fabriquées en France, bénéficient de la certification Nordic Swan, dont le cahier des charges est l'un des plus rigoureux au niveau européen. 

Projet numéro 3 : le transport aérien ✈️

L’association du transport aérien international (IATA) a estimé que l'empreinte carbone du secteur de l'aviation sera le double des niveaux d'avant COVID d'ici 2037. Perspective fâcheuse puisque l'empreinte GES du secteur de l'aviation représente déjà 3 % des GES annuels mondiaux. Là encore, certaines personnes sont prêtes à privilégier d’autres moyens de locomotion ou voyager plus localement, d’autres s’effraient de devoir se priver de vacances au soleil. ⛱️

Qu’à cela ne tienne ! Le projet de développement durable SAF+, labellisé Solar Impulse Efficient Solution en février 2021, capture le carbone et le combine avec de l'hydrogène pour produire du carburéacteur conforme à la norme ASTM-D7566 (régissant la qualité des carburants alternatifs). Son carburéacteur réduit de 80 % les émissions de GES par rapport aux carburéacteurs conventionnels.

Projet numéro 4 : la mode 🥻

Le secteur de la mode est un gros pollueur : flots d’intrants chimiques, microfibres, émissions de GES, pollution des nappes phréatiques et des cours d’eau potable par les teintures. 25% de la production mondiale de produits chimiques est dédiée à cette seule industrie. Le marché de l’occasion est donc un projet de développement durable à privilégier. Mais les vrais férus de mode ne franchiront jamais les portes d’une friperie vintage. 🙅

Pour eux, il existe des projets de développement durable vraiment axés mode et marques. Nous avions déjà parlé de Greendy Pact, boutique de vêtements de seconde main basée à Lille. 🌳

Nous rajoutons la solution Place2Swap, première plateforme d’économie circulaire intégrée aux marques. Elle propose aux grosses enseignes (Galeries Lafayette, Camaïeu) une plateforme de mise en relation vendeur/acheteur d’occasion (sur le même principe que Vinted) qui se plugge sur leur site e-commerce. Les Galerie Lafayette ou encore Camaïeu s’y sont déjà mis. 📱

Projet numéro 5 : l’industrie pharmaceutique 🐍

Les nanoparticules suscitent de plus en plus d’espoir, notamment dans le domaine pharmaceutique, pour proposer de nouveaux traitements plus efficaces et plus précis luttant contre les cellules cancéreuses. Le revers de la médaille, c’est le discours bien connu des dégâts environnementaux causés par les nanomatériaux : fabrication énergivore et productrice de déchets, pollution des eaux. Mais il n’est évidemment pas question de ne plus se soigner ! 

Lauréat 2021 du prix 10 000 start up pour changer le monde, Torskal propose un projet de développement durable révolutionnaire. Pionniers de la chimie verte pour mieux guérir les cancers, ils utilisent des nanoparticules d'or grâce à un procédé breveté et respectueux de l'environnement. Ils utilisent des extraits de plantes médicinales de l'océan Indien pour traiter le cancer. Une technologie propre qui pourra aussi s'étendre hors du domaine médical, notamment en cosmétologie. 💄

Projet de développement durable numéro 6 : la maison écolo 🏡

Les maisons écologiques, si elles sont rentables sur la longue durée en termes d'économie d’énergie, restent 10 à 30% plus chères à l’achat qu’une maison traditionnelle

MBio7 se présente comme un projet immobilier de développement durable. Sa solution, c’est la construction en bois recyclé innovant, abordable et facile à réaliser. MBio7 propose un nouvel éco matériau composé de panneaux de bois moulé aux multiples avantages : résistants aux intempéries, imperméables, ignifuges (le bois normalement combustible est rendu ininflammable), tolérants aux variations thermiques, anti termite, fongicides et incassables. Construire avec mBio7 se fait sans ciment, sans eau… et sans expertise particulière. (Presque) un jeu d’enfant ! 😋

Projet numéro 7 : la pédagogie ! 🎓

Tous ces projets de développement durable proviennent d’entreprises innovantes et audacieuses, qui ont compris l’urgence environnementale d’aujourd’hui. Pour qu’ils soient relayés par les générations futures, il est essentiel de miser sur des projets pédagogiques de développement durable

A l’école, l’éducation à l'écocitoyenneté fait aujourd’hui partie intégrante du parcours pédagogique des élèves. L’association Graine par exemple, permet d’introduire avec des solutions clés en main des projets de développement durable à l’école. Leur outil pédagogique Mon Défi pour Demain c’est maintenant permet d’aborder auprès du jeune public les objectifs de développement durable via un jeu d’Escape Game ludique, dynamique et collaboratif. Un autre atelier dans le même dispositif permet d’élaborer des projets de développement durable en groupes de travail, pour allumer cette petite lumière de conscience et d’innovation écologiques. 🔥

Pour que les jeunes actifs de demain puissent reprendre le flambeau de toutes les belles initiatives dont nous venons de donner des exemples.


" Considérons [ces entreprises] comme des pionnières, qui seront bientôt rejointes par d’autres, beaucoup d’autres, toutes les autres. Je ne connais pas d’ambition excessive, je ne crois qu’au danger du renoncement. "

-
Nicolas Hulot
, préface de L’entreprise du XXIème siècle sera politique ou ne sera pas.

Lire aussi :

Papapoulemamacool : doigts de fées é-cool-o ! 🧚‍♀️

June 21, 2021

Bilan carbone : passez à l'Aktio ! 🌱

June 14, 2021

Les 4 piliers du business development 

July 12, 2021

Qui sommes-nous ? 👋

March 28, 2021