Le sens au travail : brown-out VS tyrannie du sensLe sens au travail : brown-out VS tyrannie du sens

Le sens au travail : brown-out VS tyrannie du sens

Vous connaissez sans doute déjà la pyramide de Maslow (non, pas celle qui se trouve en Égypte 😅)

Je pensais plutôt à la théorie par laquelle le bonheur repose sur la complétude de certains besoins.

Alors que des besoins primaires comme manger, boire, être au chaud sont à la base de l'édifice triangulaire, la spiritualité et le sens que l’on accorde à la vie en sont le sommet.

🔎 C’est sur cette quête de sens que nous allons nous attarder aujourd’hui.

Pour être plus précis, nous allons voir en quoi le brown-out peut être lié à un manque de sens au travail.

Le brown-out ? Mais qu’est-ce que c’est ? 🤔

On vous explique tout dans cet article 👇

Le brown-out : la dépression du travailleur en quête de sens

Avant de parler de brown-out, il est important de différencier ce symptôme de ses cousins plus connus. 

J’ai nommé le burn-out et le bore-out ! 

Tous les deux sont aussi des maladies de la souffrance au travail.

Si le premier correspond à un épuisement psychique et physique lié à un trop plein de travail et une trop forte pression, le second survient face à un manque d’activité intéressante, un ennui au travail et un manque de passion pour le travail 😔

Dans les deux cas, ces situations conduisent à une dépression qui peut nécessiter une hospitalisation afin d’éviter les comportements suicidaires...

Mais revenons-en à notre sujet : le brown-out.

📖 Comme le dit si bien François Baumann dans son ouvrage “Le Brown-out : Quand le travail n’a plus aucun sens”, il s’agit d’une maladie de l’absurde.

Cela se traduit par “une panne de courant” psychique. Que ce soit soudainement ou progressivement, le travail perd son sens.

De nombreuses interrogations surviennent alors :

❓ “Qu’est-ce que je fais là ?”

❓ “Pourquoi je fais ce boulot ?”

❓ “Est-ce finalement fait pour moi ?”

Les symptômes du brown-out 🤒

Les travailleurs atteints de brown-out en ont souvent marre de leur travail.

Ils trainent des pieds pour aller travailler et se sentent inutiles dans leur activité professionnelle 😟

Les symptômes du brown-out peuvent être :

Physiques avec des insomnies et une fatigue intense. Parfois même, des troubles du caractère tels que des colères brutales peuvent survenir.

Psychiques avec des crises de larmes. Tout semble noir et il n’y a plus aucun désir pour rien.

Qui est concerné par le brown-out ?

On a tendance à dire que le brown-out survient surtout chez des gens qui ont des métiers répétitifs et ennuyeux. Mais, pas seulement…

Parfois, le brown-out survient dans des professions de vocation auxquelles on croyait. En effet, ces gens se lancent dans une profession en y croyant et avec beaucoup d’enthousiasme. Mais, ils s’aperçoivent que cela ne correspond pas du tout à ce qu’ils attendaient… 😞

Chez d’autres individus, ce sont les situations de changement d’organisation, de mutualisation dans les entreprises ou les changements de postes qui sont à l’origine du brown-out.

Les employés qui ne s’adaptent pas très bien à ces changements ne se remettent pas de ce stress et la dépression s’installe...

Une profession, deux approches

Comme expliqué plus haut, le brown-out vient en réponse au sens que l’on donne à notre travail et surtout à notre façon de voir les choses.

Je vous explique. Prenons deux personnes qui font la même profession.

On les appellera Mr Tic et Mr Tac 🐿 (un petit retour en enfance ne fait jamais de mal 😁)

Considérons que tous les deux sont comptables.

Mr Tic adore les chiffres et sait ce que son travail apporte à l’entreprise. Il aide celle-ci à s’accroître et se sent comme un élément essentiel de l’entreprise. Il adore ainsi son travail et s’y applique quotidiennement.

À l’inverse, Mr Tac a l’impression de ne faire que de simples opérations mathématiques à longueur de journée. De plus, la comptabilité n’évolue pas tant que ça. Et pour couronner le tout, il a l’impression que son patron ne le considère pas beaucoup.

Pour une même profession, nous avons un travailleur heureux et un autre, au bord du brown-out.

Cela montre que cette maladie ne dépend pas de la profession exercée, mais surtout du sens que chacun accorde à son travail.

Quoi que… 🙄

Soyez totalement impliqué dans le processus de production pour éviter le brown-out

Le philosophe Prusse Karl Marx expliquait déjà à son époque que lorsque nous intervenons uniquement pour une toute petite partie d’un travail il est difficile de donner du sens à celui-ci.

Par exemple, imaginez que vous soyez en charge du contrôle de la qualité des stylos dans une entreprise spécialisée dans la fabrication de fournitures de bureau. 

⛓ Vous n’êtes alors qu’un maillon de la chaîne de production. Imaginez en plus que la majorité du temps, vous ne détectez aucune anomalie.

Dans ce cas, difficile de trouver du sens à son travail et de se sentir valorisé et utile pour l’entreprise…

Si l’on compare à un cuisinier qui s’occupe de trouver les meilleurs ingrédients, élaborer de nouvelles recettes et assurer le coup de feu. Le sens est ici tout trouvé 🍽

😋 Surtout lorsqu’il voit ses clients se régaler à sa table ! Mmmmmh !

Je ne sais pas vous, mais après avoir abordé un tel sujet, j’ai soudainement une petite faim 😅

Bref ! Vous avez compris l’idée. Et si la cuisine n’est pas votre fort, vous pouvez tout aussi bien intégrer des entreprises ou des start-up avec des projets qui ont un réel sens et un réel impact au quotidien.

Nous pensons notamment à :

  • Ya + K pour son engagement à faciliter les projets à impact positif ;
  • Happy Quest pour son travail sur l’épanouissement au travail ;
  • AURA pour son souci du bien-être des salariés et du développement durable ;
  • TOTEM qui propose une bonne alternative pour manger à la fois sain et responsable au travail ;
  • ECODROP proposant la collecte des déchets de chantier.

La quête de sens : le problème des milléniaux ?

Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour dans ta vie

On connaît tous cette citation (enfin presque tous !)

Mais savez-vous de quand date-t-elle ?

En fait, c’est Confucius, un philosophe chinois du VIe siècle av J.C  qui en est l’auteur ✍️

C’est dire combien la recherche du bonheur au travail et de sens est une question qui préoccupe l’humanité depuis des siècles.

Néanmoins, précisons qu’à l’époque, on n’avait pas le choix quant à notre profession (ou du moins, beaucoup moins qu’aujourd’hui 🙃).

Cette notion de bonheur et de sens au travail n’était alors qu’utopique. 

Or, aujourd’hui les choses ont bien changé…

✅ D’ailleurs, d’après une étude de Deloitte et Viadeo, 87 % de la population accorde aujourd’hui de l’importance au sens au travail.

La pression sociale : un autre facteur de brown-out

La multiplication des informations et l’avancée des nouvelles technologies ont accélérés nos vies ⏩

La frontière entre vie professionnelle et vie personnelle s’affine de plus en plus.

Cela est surtout dû au fait que les réseaux sociaux peuvent être des outils de socialisation, mais aussi de réels outils de travail.

Les tendances sociétales ont donc tendance à changer actuellement et le travail synthétise notre place au sein de la société et nous définit comme individu.

Vous ne me croyez pas ? 🙄

Alors lorsqu’on vous demande “Que fais-tu dans la vie ?”

Pourquoi ne parlez-vous pas de vos loisirs, mais bel et bien de votre profession ?

C’est dire à quel point votre travail vous caractérise au sein de la société 😮

Lorsqu’on connait le besoin d’appartenance auquel nous aspirons tous (consciemment ou non) on comprend qu’exercer une profession qui ne fait pas sens soit sujet à dépression.

La lutte contre le brown-out : un nouveau business model


Comme à chaque fois qu’un phénomène nouveau fait son apparition, des entreprises voient le jour en fondant leur business model sur celui-ci.

Le brown-out ne déroge pas à cette règle.

Des entreprises se sont lancées afin d’aider les salariés à trouver du sens à leur travail. Outre les bénéfices pour les travailleurs, c’est aussi un atout pour les employeurs qui disposent de salariés :

→ plus engagés

→ plus productifs

→ plus fidèles

Dans l’un des TED Talk les plus visionnés (40 millions de vues) Simon Sinek aborde l’importance du “pourquoi” dans les entreprises.

Il présente la raison pour laquelle les entreprises les plus florissantes vendent un état d’esprit plutôt qu’un produit. Elles vendent alors un “Pourquoi” plutôt qu’un “Comment”.

Il illustre tout cela à travers sa théorie du Golden Circle. ⭕️

Oui bon, d'accord. Pour le côté “Golden” du cercle, c'est raté… 😂

Bref !

Si cela vaut pour les clients, cela vaut aussi pour les collaborateurs.

Comment aider ses salariés à trouver du sens dans leur travail et éviter un brown-out ?

Pour les manager ou les dirigeants d’entreprise, aider ses salariés à trouver un sens au travail est aujourd’hui essentiel. Pourtant, il n’est pas possible de l’imposer.

En effet, le travail est “libre” dans le sens où il n’est pas “obligatoire”. C’est donc à chaque individu de décider à quel point il souhaite s’engager et à quel point il veut trouver du sens dans son travail.

Cela dépend de plusieurs facteurs que l’employeur ne peut contrôler : 

⚙️ La logique du salarié

💛 Ses émotions

⭐️ Ses valeurs


Par conséquent, n’essayez pas de donner du sens à base de grandes phrases inspirantes et à l’aide d’une ambiance faussement cool.

Créez plutôt les conditions et les espaces pour que chacun puisse trouver son propre sens.

Finalement, le brown-out est une maladie avec une cause identifiable 🎯

Le manque de sens au travail en est l’origine, mais il semblerait que les nouvelles technologies et notre société actuelle favorisent davantage le phénomène.

Si le manque de sens se fait ressentir au travail, il est donc nécessaire d’agir rapidement avant qu’une réelle dépression ne s’installe…

Et vous alors ? Le brown-out, ça vous parle ? Vous êtes vous déjà demandé pourquoi vous faisiez votre travail ?

Articles que vous pourriez aimer

est membre de

et actionnaire de

Aiguisez votre expertise avec nos quiz

Vos actions déterminent qui vous êtes. Mais qu’en est-il au travail ? Découvrez quel profil vous correspond à travers ce quiz.

Le bien-être au travail est de plus en plus pris en considération par les entreprises. Faites le quiz du Label “Happy at Work”.

10 questions pour vous évaluer et apprendre, c'est par là ! 🌱